IMT Mines Albi représentée à la finale de MT180s à Toulouse

Félicitations à Anh Tuan LE, doctorant de l'Institut Clément Ader-Albi qui représentera IMT Mines Albi lors de la finale académique de MT180s le 6 mars prochain.

06 mars 2020

Ma thèse en 180 secondes (MT180s) permet aux doctorants de présenter leur sujet de recherche, en français et en termes simples. Chaque participant doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de recherche. Le tout avec l’appui d’une seule diapositive ! 

Cette année, Anh Tuan LE représentera IMT Mines Albi lors de la finale régionale le 6 mars prochain. Nous avons rencontré le jeune doctorant de l'Institut Clément Ader-Albi UMR CNRS 5312 afin de connaître les motivations de son engagement dans cet évènement.

 

Bonjour Anh Tuan, peux-tu te présenter en quelques mots?

2020-02-14-photo-profil-changee.jpg

2020-02-14-photo-profil-changee.jpg, par jfages

Arrivé en France depuis 2012, j'ai commencé mes études à l'Université Claude Bernard Lyon 1. Après avoir obtenu le Master Matériaux et Structure pour une Construction Durable en 2017, je continue toujours à suivre ma passion : devenir un Chercheur scientifique. IMT Mines Albi et l'Institut Clément Ader - Albi (ICA-A) m'ont donné l'opportunité de découvrir le monde de la recherche. Aujourd'hui, je suis un étudiant, un doctorant, un chercheur, un membre de l'école et du laboratoire.

 

Quel est le titre de ta thèse et son objectif?

Mon sujet de thèse est : "Élaboration et caractérisation de composites nano-structurés hybrides pour l'amélioration de la tenue à l'impact".
Je travaille avec deux matériaux principaux : le premier sont des composites (renfort fibreux + matrice polymérique), le deuxième sont de tout petits objets s'appelant des nanotubes de carbone (NTCs).
L'intégration des corps étrangers (nanotubes de carbone) dans une association déjà forte (composites) est difficile, mais possible. Ma mission consiste à trouver des solutions pour introduire ces nanotubes, petits mais costauds, au cœur des composites, grands mais fragiles, ainsi qu'à apprécier leurs nouveaux pouvoirs. Je suis optimiste concernant le comportement de notre nouveau matériau hybride car, tout simplement, l'union fait la force.
 

Ta définition de l'événement "Ma thèse en 180s"?

Pour ma part, "Ma thèse en 180s" est à la fois une opportunité et une épreuve.

Pourquoi une opportunité ?

J'ai la chance de rencontrer des personnes venant de nombreuses entités de recherche différentes. Malgré la distance et la différence entre nous, notre objectif commun est de sortir des murs du labo afin de montrer passionnément au grand public la beauté de la science. J'ai la chance de suivre des formations de qualité. J'apprends à exprimer ma motivation par mes gestes, j'apprends à attirer l'attention des auditeurs par ma parole.

Pourquoi une épreuve ?

  • Parler au grand public n'est pas facile. L'enjeu est de savoir gérer le stress, améliorer ma capacité d'improvisation et avoir confiance en moi-même ;
  • Condenser un travail de recherche de 3 ans en 3 minutes. L'objectif est d'arriver à synthétiser au maximum possible tout en gardant la quintessence du travail ;
  • Rapprocher la science et la société par la vulgarisation. Réduire la distance science-société en prouvant que la science est omniprésente, elle nous apprend à explorer par un instinct qui se trouve dans chacun, notre libido sciendi.

 

Il s'agit de ta 2ème participation, pourquoi avoir décidé de renouveler l'expérience ?

J'ai l'opportunité de travailler sur un beau sujet de recherche, j'ai aussi la chance de voir avec mes collègues que la science est non seulement rigoureuse mais aussi belle. Grâce au premier échec, j'ai reçu de nombreux encouragements des personnels de l’école et j'ai commencé à comprendre mes points faibles. Valoriser ce beau sujet de thèse devant vous et devant le grand public devient donc une finalité de ma thèse.

 

Comment as-tu préparé ce concours ? Les principales difficultés rencontrées?

Ma principale difficulté est de trouver des idées simples mais suffisamment fortes pour inviter le public à entrer dans mon monde. Grâce à ma première participation et donc à l'expérience acquise l'année dernière, je peux dire que ma présentation a cette anéne été bien préparée.

 

Dernière question, qu'attends-tu de cette expérience ?

Je n'attends pas la victoire. Ce que j'attends, c'est de l'expérience et de pouvoir contribuer à mon niveau au vaste monde de la recherche.