Soutenance de thèse de Linh Phuong Luong

08 mars 2021
luong.jpg

luong.jpg, par jfages

Soutenance de thèse de Linh Phuong Luong

"Développement d'une méthode de corrélation d'images numériques en deux dimensions (2D-DIC) pour la mesure de champs de déformation à chaud applicable à la mise en forme d'alliage de titane"

Institut Clément Ader-Albi

Lundi 8 mars - 14h

en visioconférence

Lien de connexion à venir

Composition du jury

 

Résumé

Afin de prédire la forme finale des pièces pour les structures aéronautiques après mise en forme à chaud et refroidissement, des modèles de simulations numériques par éléments finis sont utilisés. Pour une validation des champs de déformation obtenus par des modèles de calcul au cours du refroidissement des pièces, il est nécessaire de comparer les résultats calculés à ceux mesurés. Ceci nécessite l'utilisation d'une méthode de mesure fidèle et précise de la cinématique au cours du refroidissement, i.e., lors du passage d'une température de 750 °C à 25°C. Parmi les méthodes de mesure champs, la méthode de corrélation d'images numériques (DIC) peut répondre à cette demande. Cependant, cette méthode nécessite d'être améliorée à hautes températures car elle est moins fiable à cause de trois problématiques :

  • la tenue du mouchetis 
  • la perte de contraste
  • l'effet mirage. 

L'objectif principal de cette thèse est donc d'améliorer la mesure de champs cinématiques à hautes températures 400 °C et 700 °C, en utilisant la méthode de corrélation d'images en deux dimensions (2D-DIC), par la levée des trois verrous scientifiques précédemment cités. Premièrement, une méthode de fabrication de mouchetis résistant à hautes températures et à des grandes déformations est développée. Grâce à la génération numérique de mouchetis ceux-ci sont répétables et leur taille, distance et densité sont contrôlées. La résolution spatiale est donc améliorée. Deuxièmement, la mise en place de système 2D-DIC est optimisée pour les tests mécaniques dans un espace réduit, comme un four fermé. Cette optimisation permet une amélioration notable du contraste de l'image. Troisièmement, des méthodes de correction pour réduire l'erreur de mesure de déformation causée par l'effet mirage sont suggérées. Une application de cette approche est réalisée dans le cadre de la mesure du module de Young et du coefficient de dilatation thermique d'un alliage TA6V jusqu'à 700 °C. Après l'application des élé­ments correctifs proposés aux mesures, les valeurs de module de Young et de coefficient de dilation sont réalisés et les valeurs obtenues sont proches de celles de références présentes dans la littérature. Le coefficient de corrélation linéaire R2 de la courbe liant la déformation à la contrainte obtenue lors de l'essai de traction passe, à 600 °C par exemple, de 0,783 à 0,989. Pour conclure, les résultats obtenus dans cette thèse montrent que la méthode 2D-DIC avec les corrections proposées peut être envisagée pour mesurer de manière fiable des champs de déformation lors de tests mécaniques à chaud. Le passage à des mesures sur pièces mise en forme reste à réaliser.

 

Mots clés

Photomécanique, Corrélation d'images numériques, Développement instrument, Métrologie, Haute température, Alliage de titane

Lieu : 
En ligne
Ouvert au public : 

Oui

Yes