Temoignage de Amaury SIMONPIERI

Amaury SIMONPIERI, Option Ampas

Présentez-vous, présentez votre parcours (option, promotion, parcours), présentez votre poste actuel

Je m'appelle Amaury SIMONPIERI, ingénieur INSA en génie mécanique, et récemment diplômé en mastère spécialisé AMPAS de la promo 2020/2021. J'ai commencé mon cursus ingénieur à l'INSA en 2017 après une classe préparatoire scientifique en génie mécanique, avec une première année axée sur la mécanique (mécanique des fluides, des solides, systèmes dynamiques), de la conception et du design. L'année suivante je me suis spécialisé toujours dans le même cursus dans la plasturgie et les composites, et me permettait d'acquérir des compétences autour des procédés de fabrication pour polymères et composites (injection plastique, impression 3D), de l'étude des propriétés rhéologiques des polymères (thermoplastiques comme thermodurcissables), ou encore la modélisation et la simulation des procédés polymères et composites. J'ai réalisé mon stage de fin d'étude aux Pays-Bas chez KVE Composites, entreprise Hollandaise spécialisée dans les composites et le soudage par induction, dont c'était le sujet de mon stage, avec l'étude de l'effet de l'orientation de fibres sur la qualité du soudage.

Après l'obtention de mon diplôme INSA j'ai intégré le mastère spécialisé AMPAS, qui permet d'avoir une formation sur les matériaux et procédés de fabrication dans l'aéronautique, d'étudier l'architecture et la structure des avions, ou encore une formation sur la management de projet, de la qualité ou encore de la supply chain. Le stage pour valider ce mastère a été réalisé chez DAHER Aerospace sur le site de Tarbes (Hautes-Pyrénées) sur un poste d'ingénieur matériaux, et qui consistaient à l'étude des matériaux préimprégnés thermodurcissables ne nécessitant pas d'autoclave. Un mois après la fin de mon stage, j'ai été engagé en CDI chez CT Ingénierie, une entreprise de conseil en ingénierie, sur un projet de recherche dans la conception d'une pièce d'hélicoptère en composite.

Pourquoi avoir choisi IMT Mines Albi ?

J'ai choisi cette école non pas pour l'école en elle-même mais parce que le programme m'intéressait beaucoup car je m'intéresse à l'aéronautique et avec ma formation dans les matériaux et les procédés composites de l'INSA, ce mastère me permettait de me spécialiser dans ce secteur de l'industrie.

Les compétences/connaissances acquises à IMT Mines Albi qui vous sont utiles aujourd'hui dans votre poste ?

J'utilise pas mal les outils de management de projet, et il m'arrive de ressortir mes cours sur les matériaux composites et la résine époxy qui me sont très utiles.

Comment exploitez-vous le réseau des anciens élèves ?

Je n'ai aucun contact avec les alumni et les anciens élèves, j'ai pour le moment proposé mon aide pour la présentation du mastère à mon ancienne école, mais je n'ai pas eu de nouvelles depuis octobre.

Une anecdote sur votre passage à l'école ?

Lorsqu'on a été confiné, on réalisait l'ensemble des cours et TP en visio, et les TP se réalisant sur logiciels demandait un mal fou aux professeurs qui étaient 2 pour encadrer 40 élèves, mais on s'en est bien tiré dans l'ensemble côté AMPAS.

3 mots pour décrire votre formation à IMT Mines Albi ?

Complexe, technique et riche

Si IMT Mines Albi était une chanson, laquelle serait-elle ?

Imagine de John LENNON

Votre lieu coup de cœur à Albi ? (musée, bars, resto, parcs...) 

La cathédrale

Question ouverte, conseil pour les élèves actuels, quelque chose à rajouter ?

Pensez et réfléchissez comme des ingénieurs et nous sommes des techniciens, on est des cerveaux, pas des exécutants. Et enfin on apprend toujours des choses même après vos études.