Matériaux et procédés pour l'aéronautique et le spatial

En symbiose avec son environnement, IMT Mines Albi a choisi de se spécialiser sur des créneaux d’expertise, à la fois innovants et porteurs d'avenir en lien direct avec ses laboratoires, ses formations et son développement économique

avion.jpg

avion.jpg, par csuderie

 

Au coeur de l’Aerospace Valley, IMT Mines Albi propose des formations de haut niveau et une recherche de  pointe sur les matériaux, les structures et les procédés de mise en œuvre avancés pour l’aéronautique et le spatial.

 

Formation
panoramique-amphi.jpg

panoramique-amphi.jpg, par csuderie

 

IMT Mines Albi forme des ingénieurs capables de choisir et d’améliorer les matériaux pour le secteur aérospatial où les conditions d’usage sont souvent extrêmes.

Formation sous statut étudiant

Les élèves ingénieurs peuvent choisir en 3eme année de  leur cursus le domaine d’approfondissement Materiaux et structures pour les transports du futur, avec au choix 2 majeures pour se former :

  • Ingénierie aérospatiale et automobile

Maîtrise de la mise en oeuvre des matériaux dans les structures d'avions, de fusées ou de voitures

  • Imaginer, concevoir, fabriquer et tester les structures

Analyse et gestion des efforts, des contraintes, des déformations, et des déplacements dans les structures et les outils

Formation par apprentissage et formation continue

Une spécialisation dans le secteur des Industries Manufacturières en Mécanique et aAéronautique (SIMMA) est proposée dans le cursus ingénieur par apprentissage

Masters et Mastère

Recherche

Visite virtuelle de l'Institut Clément Ader (ICA) Albi, par asdevy

L’Institut Clément Ader UMR CNRS 5312 (ICA) est un laboratoire de recherche qui s’attache à l’étude des structures, des systèmes et des procédés mécaniques. Nos secteurs d’activités s’inscrivent dans ceux des industries mécaniques avec une attention particulière accordée aux projets des domaines de l’aéronautique, de l’espace, du transport et de l’énergie. Nos travaux portent généralement sur la modélisation du comportement, l’instrumentation et l’étude de la durabilité des structures ou produits considérés. Une part importante de nos recherches porte sur les matériaux composites, lesquels prennent aujourd’hui une place importante dans les structures.

L'Institut Clément Ader comporte cinq tutelles : IMT Mines Albi, INSA Toulouse, ISAE-SUPAERO, Université de Toulouse III et CNRS, et compte 250 personnes.

L’Institut Clément Ader-Albi (ICA-Albi), est une composante d’ICA dont les personnels participent à trois des quatre groupes de recherche d'ICA :

  • Matériaux et Structures Composites
  • Surfaces, Usinage, Matériaux, Outillages
  • Mesure, Identification, Contrôle, Surveillance

La problématique de ICA-Albi est d’optimiser les outillages ou les procédés de mise en forme des matériaux (métaux, composites, polymères, verres…) ainsi que d’étudier les relations entre microstructure, procédé et comportement, en particulier pour les secteurs de l’aéronautique et du spatial. ICA-Albi possède sa propre plateforme de recherche sur le campus d’IMT Mines Albi, la plateforme MIMAUSA

En savoir plus sur l'Institut Clément Ader - Albi UMR CNRS 5312

Développement économique
relation-entreprises.jpg

relation-entreprises.jpg, par asdevy

La création d’activité est une priorité d' IMT Mines Albi. L’École est par ailleurs membre d’Aerospace Valley, le pôle de compétitivité mondial Aéronautique, espace et systèmes embarqués.

Une plateforme d’essai pour les matériaux de demain

La Plateforme MIMAUSA(Mise en œuvre de Matériaux Aéronautique et Surveillance Active), est  implantée sur la technopole d’Albi avec le soutien scientifique d'IMT Mines Albi. Les entreprises régionales ont accès à des pilotes industriels permettant de tester des procédés innovants à fort potentiel de diffusion dans l’aéronautique et le spatial.

Des recherches utilisables par l’industrie

Des recherches sont menées avec des motoristes du secteur aéronautique, sur les revêtements en céramique des aubes de turbines, afin de les protéger des élévations de températures nécessaires à l’augmentation des rendements des moteurs.

Un programme original associant deux laboratoires de l’École et une entreprise toulousaine a pour but la création d’une filière de recyclage des matériaux composites des avions en fin de vie, grâce à des procédés physico-chimiques permettant de récupérer les fibres de carbone pour les réutiliser dans l’industrie automobile.

Exemples de missions étudiantes en entreprise

  • Détection des micro-jeux à l’interface d’assemblage des pièces d’un avion
  • Un nouveau matériau pour un nouvel avenir du mobilier de cuisine
  • Conception et réalisation d’une tuyère en matériaux composites

Entreprises incubées

  • Sport Loisirs Création conçoit, crée et développe des structures gonflables de sécurité pour  le sport et la communication.
  • Metallica est à la fois un atelier de métallurgie et de coutellerie et un centre de formation
  • 6TMIC  entreprise spécialisée dans le développement industriel et la chimie verte, propose support scientifique, stratégique et opérationnel pour la mise en place et le suivi de programmes de Recherche & Développement
  • Aurock conçoit, dimensionne, fabrique et commercialise des moules en béton réfractaire fibré. Des contrats ont notamment été signés avec Airbus et plusieurs de ses sous-traitants
  • Noomeo développe des solutions de numérisation 3D sur mesure pour les fabricants aéronautiques
  • Robosynthesis basée au Royaume-Uni, propose des solutions robotiques
  • Leyfa Measurement conçoit et fabrique des appareils de mesure de géométrie des voies ferrées
  • Badenko conçoit et fabrique le BKL, un lanceur de volants de badminton
  • ACRDM propose des prestations d’analyse, de conseil et de R&D en métallurgie et composites.